Michael Babcock un des meilleurs entraîneurs de l’histoire du hockey

Michael Babcock un des meilleurs entraîneurs de l’histoire du hockey

Michael Babcock est une icône du hockey sur glace. Il vit le jour le 29 avril 1963 au Canada. Il est reconnu pour avoir marqué ce sport de son empreinte, non seulement en tant que joueur, mais également en tant qu’entraîneur. Retour avec Michael Juret sur le parcours d’un entraîneur de légende.

Parcours d’un entraîneur prolifique

Michael Babcock commença réellement sa carrière d’entraîneur au Canada en entraînant pour la première l’équipe du Red Deer College. Par la suite, il devient entraîneur des King pendant 3 saisons.

Il est sollicité ensuite dans l’équipe des Warriors où il occupe le poste d’entraîneur durant 2 saisons. L’un des tournants majeurs de sa carrière d’entraîneur fut son entrée dans la ligue américaine de hockey. Ses premiers pas en tant qu’entraineur dans cette nouvelle ligue a été fait avec Mighty Ducks de Cincinnati. Il dirige l’équipe durant une saison régulière (période allant de 2002 à 2003).

Beaucoup le considèrent comme le 3e entraîneur constituant le Club Triple Or. Ce club est composé uniquement des entraîneurs de LNH ayant été par le passé étudiant de McGill. Comme autres membres de ce club Triple Or, distinguez Lester Patrick avec les Rangers de New York et George Burnett avec les Oilers d’Edmonton.

Un entraîneur qui a marqué le hockey de son empreinte

Les trophées remportés par Michael Babcock en tant qu’entraineur sont des preuves palpables de son empreinte dans le monde du hockey. Étant à la tête Mighty Ducs, il remporte le premier titre d’association de toute l’histoire de l’équipe.

Par la suite, il rejoint l’équipe nationale du Canada en tant qu’entraîneur adjoint. Pendant cette période (2004) le Canada remporte la médaille d’or.

En 2008 il rejoint l’équipe de détroit avec laquelle il remporte sa 200e victoire en carrière. De plus, cette même année, il remporte la coupe Stanley avec les Red Wings de Détroit. En 2010 et 2014, il conduit l’équipe du Canada vers 2 sacres en tant que champion olympique.

Laisser un commentaire